OMERTA, LA LOI DU SILENCE

Narcissus Magazine Omerta 01

Narcissus Magazine Omerta 01

Tout comme Chucky qui ne reviens que pour faire œuvre de ses crimes, les poupées d’Omerta reviennent quant à elles pour le raconter. Raconter ce monde qui est le notre, tel que nous l’avons façonné. Des poupées désarticulées, comme à l’image de nos corps qui luttent aveuglément avec une vision unique et figée dans un environnement mouvementé. Simples témoins, pantois, sans parole qui ne puisse faire écho. Après tout, l’art n’est-il pas subjectif et fait pour réveiller nos consciences parfois endormies et transgresser les règles (trop ?) établies. Ces jouets de notre enfance sont ressortis des greniers poussiéreux, viennent narguer avec un dernier éclat nos petites et grandes histoires d’adultes. Leurs regards se posent sur les violences de notre monde et ce qui fait sa culture, dans la douceur et dans l’abject.  Il y a encore aujourd’hui un grand décalage entre les limites de l’image lorsqu’elle est filmée, et lorsqu’elle est photographiée. Malgré la claire subjectivité de ces images et de ces intitulés, cela à déjà suscité le débat comme lors de l’exposition réalisée en 2014 au Musée d’Art et d’Histoire de Toul. Ces images veulent interroger avec une certaine légèreté son public, et paradoxalement sans doute, le rappeler à la réalité.

Narcissus Magazine Omerta 02
Photos © Julien Adelaere

Omerta, la loi du silence / L’1solite Caffe / 32 rue du Palais Grillet – 69002 Lyon – France / du 25 Juin au 23 Juillet 2015

www.julien-adelaere.com

By Julien Adelaere